9 juillet 2013


Musicals in Europe

 

 

 

Dans les Draps de Morphée” : la dernière création de Cédric Chapuis .

Informations pratiques - Créatifs - Distribution - Résumé

 

Pour avoir vu - et beaucoup apprécié - les deux précédentes pièces de Cédric Chapuis « 23F Côté Hublot » et « Une Vie sur Mesure » c’est avec une impatience non dissimulée, que j’allais vois « Dans les Draps de Morphée » sa dernière création.
Si les deux précédentes pièces de Cédric Chapuis, se déroulaient dans un décor minimaliste, et racontaient les histoires hors du commun d’un personnage relativement épargnés pas la vie. Les pièces étaient jouées par un seul comédien
Ici, il n’en est rien.

Au niveau scénique, quatre éléments de décors permettent de reconstituer astucieusement de nombreux lieux variés tels le bureau d’un avocat, une chambre à coucher, un tribunal, un salon, ou différents appartements…
En fond de scène, une vidéo complète le décor en projetant des images ou du texte permettant d’indiquer les lieux et le moment où se déroule l’action.

Au niveau de l’interprétation, ce n’est plus un seul mais quatre comédiens qui sont sur scène. Trois d’entre eux jouent de multiples rôles sans changer assez d’apparence. Parfois quelques postiches auraient été les bienvenus pour les différencier plus facilement.
Au niveau de la construction de la pièce, si la première scène est un peu longue, et la musique parfois un peu trop présente (même si elle a pour but de dramatiser le propos), le spectateur est tenu en haleine par cette histoire, basée sur des faits réels.
Il ne peut rester insensible aux évènements qui se déroulent sous ses yeux et font de cette victime d’un viol, la triste victime d’un engrenage qui semble irrémédiablement la conduire droit à la destruction un peu plus chaque jour.

Globalement, si tous les comédiens sont bons, Sophie Staub interprète magistralement le  rôle de la  victime anéantie par son sort.

Avec « Dans les Draps de Morphée », on retrouve l’écriture sensible de Cédric Chapuis, notamment lors d’une scène de révélation poignante entre la victime et sa sœur.

Compte tenu de sa construction et de la qualité de son interprétation,  « Dans les Draps de Morphée » est une des pièces, qu’il ne faut pas rater au Festival Off cette année.

Régis Gayraud


Résumé
(programme du off) :
Tiré d’une histoire vraie. Le jeudi 9 février à 5H00 du matin, le portable de Cécile sonne. Elle ouvre un œil : c’est Damien. Son cœur bondit. Assise maintenant dans un lit qu’elle ne connaît pas, le souffle coupé, elle décroche : « Allô ? Tout va bien, chéri. Ne t’inquiète pas. C’est juste qu’on a trop bu, je me suis endormie sur son canapé. J’arrive. » Elle se retourne : allongé à ses côtés, Pierre-André Bertin, son futur employeur. Que s’est-il passé ? Pourquoi ce black out total ? Et ces ecchymoses ? D’après vous : quel sort la police et la justice réservent-elles aux victimes en quête de vérité ? Quand le théâtre dénonce une réalité..

Distribution :
Sophie Staub, Isabelle Jeanbrau, Nouritza Emmanuelian, Yann Pradal
 

 


Retour haut de la page

 

Équipe créative :

Texte : Cédric Chapuis et Céline Picart

Metteur en scène : Cédric Chapuis
Chorégraphe : Céline Picart
Création lumières : Cilia Trocmée

Retour haut de la page

 

Dans les draps de Morphée” est produit par M Max Production et Cie Scènes Plurielles.

 

 

Informations pratiques

 

Lieu : Petit Louvres (Templiers) - 3 rue Félix Gras, Avignon..


Du 6 au 29 juillet 2013.

Tous les jours à : 19h55.

 

Durée : 1h25

 

Tarifs : 20€ / 14€ avec la carte du off

 

Réservations :
- par téléphone : 04 32 76 02 79
 

 

Retour haut de la page

 
Agrandir le plan