8 juillet 2015



Accueil

 

 

Des Amours” : 3 petites farces de Tchekhov, à la sauce Moutons Noirs

Informations pratiques - Créatifs - Distribution

 

 

 


Critique du spectacle :

L’an dernier, j’avais découvert la troupe des Moutons Noirs, et adoré « Ruy Blas ou la Folie des Moutons Noirs » au Notre Dame.

Cette année, les Moutons Noirs sont venus en force : présents au Notre Dame, ils sont aussi à la Cour du Barouf.

Ils y donnent « Des Amours », trois pièces courtes d’Anton Tchekhov… accommodées à la sauce Moutons Noirs : une traduction moderne, mais pas déplacée, du texte qui ponctuellement, glisse dans l'œuvre de Tchekhov des fantaisies du genre : « C’est quoi le problème le beau gosse ? », ou « qu’est-ce qu’elle a la chochotte ? ».

Sachez que la sauce est la même pour la mise en scène… quoi que pour « Des Amours », ça ne « délire » pas autant que pour « Ruy Blas ».

 

Mais revenons en à nos moutons… enfin pas les noirs cette fois-ci !

Des trois pièces, je dois avouer que la première « Une demande en mariage » est ma préférée, du fait de la fantaisie que la troupe lui insuffle.

Lomov (interprété par Sébastien Perez) demande la main de sa fille à Stepan (Roland Bruit). Le « demandeur » est un comédien fluet, en tout cas comparé à son interlocuteur, un grand costaud. De ce fait, il semble encore plus mal à l’aise pour faire sa demande face à la stature impressionnante du père et à son  comportement.

Plus tard, sa future épouse Natalia (Aude Lener) arrive dans un accoutrement totalement inattendu qui provoque l’hilarité. Face à elle, Lomov n’est capable que de balbutier quelques mots… quand il ne se trompe pas dans ceux-ci. Ainsi, il dira : « je n’ai pas déneigé » au lieu de « déjeuné »….

Là où les choses deviennent piquantes, au delà des petites « touches moutons noirs », c’est la tournure que prend la demande en mariage.

Lomov n’a même pas le temps de faire sa demande en mariage à Natalia, qu’ils commencent à se quereller pour une histoire de rien. On assiste à une dispute gratinée et sans fin, à propos de l’appartenance d’un pré à l’une ou l’autre des deux familles. Les noms d’oiseau  s’échangent, le père y prendre part.

La situation devient des plus comiques, surtout quand on réalise que ce petit monde était censé s’unir…

Les trois comédiens sont excellents, sans en faire trop pour autant : on ne tombe pas dans une caricature clownesque qui aurait été too much !

 

Après cette mise en bouche, c’est une conférence sur « Les Méfaits du tabac », qui est interprétée par Yannick Laubin. Au cours du monologue, on découvre un homme tyrannisé depuis 33 ans par sa femme avec qui il a eu « 7 filles…. Non 6… enfin bon ! ».

 

Enfin, c’est « L’ours » qui clôture « Des Amours ». On retrouve pour cette dernière pièce Roland Bruit, fidèle valet d’une veuve (Popova, interprétée par Aude Lener) qui ne se remet pas de la mort de son mari et ne s’intéresse plus à rien. Débarque Smirnov (Bertrand Saunier), qui vient réclamer à Elena l’argent que lui devait le défunt mari. Popova n’a que faire de ces histoires qui l’ennuient. L’affrontement débute alors entre Elena et Smirnov. D’abord verbal, puis physique. Iront-il jusqu’au duel ? …Une fin inattendue bouclera cette confrontation.

 

Alors, après avoir vu ces trois mésaventures, pensez-vous que les histoires d’amour finissent mal ?

Demandez-le aux Moutons Noirs si vous les croisez dans Avignon. Vous ne pouvez pas les ratez, ils portent des T-shirts blancs avec le logo très stylisé de la compagnie….

Ou alors, mieux encore, rendez-vous à la Cour du Barouf à 11h15 pour les apprécier sur scène.

Si vous aimé « Des Amours », sachez que « Ruy Blas » se joue au théâtre Notre Dame, si vous n’avez pas vu cette pièce, gambadez au plus vite pour la voir.

Régis Gayraud

 

 

Résumé (programme du Off) :

La Demande en Mariage, les Méfaits du tabac, l’Ours : Un jeune prétendant demande la main de sa voisine, elle l’attendait depuis longtemps, le père consent à cette union, ils s’entretuent. Un homme éteint doit faire une conférence sur le tabac, il fulmine et explose en public. Un misogyne bourru réclame son dû à une veuve éplorée. Des amours et des haines, Ou la grande traversée des sentiments!.

 

 

Créatifs :

Texte : Anton Tchekhov
Traduction : Virginie Symaniec

Mise en scène : Yannick Laubin, Pascal Arbeille, Paola Secret
Décors : Stefano Perocco Di Meduna
Costumes : Julie Phélouzat
Lumières : Fred Moreau

 

Retour haut de la page



 

Distribution :
Roland Bruit, Yaël Colson, Yannick Laubin, Aude Lener, Sébastien Perez, Bertrand Saunier, Alt Paola Secret, Alt Axel Drhey, Alt Julien Jacob, Alt Camille Demoures


Des Amours” est produit par Les Moutons Noirs en coproduction avec Navire en scène.

Retour haut de la page

Informations pratiques

La Cour du Barouf - 7 bis, rue Pasteur - 84000 Avignon.


Du 3 au 26 juillet 2015.

Tous les jours à 11h15
.

Durée : 1h25

Prix des places : 16€, 11€ (avec la carte du Off), moins de 12 ans : 9€.

Réservations :
-
par téléphone : 04 90 82 15 98



Agrandir le plan

 

Retour haut de la page