6 juillet 2015



Accueil

 

 

Hommes au bord de la crise de nerfs” : une interprétation excellente de deux Feydeau par une troupe brillante !

Informations pratiques - Créatifs - Distribution

 

 

 


Critique du spectacle :

Deux Feydeau pour le prix d’un, c’est ce qui est proposé à la Luna à 22h35 avec la pièce Hommes au bord de la crise de nerfs.

Joyeusement mis en scène par Raymond Acquaviva et remarquablement interprété par les comédiens de la troupe, le spectacle débute par une chanson présentant le spectacle et la troupe. Le divertissement s’annonce bien !

 

L’idée originale, de jouer à la suite « Hortense a dit Je m’en fous » ! et « Mais n’te promène donc pas toute nue » permet de voir deux hommes au bord de la crise de nerfs à cause du comportement de leur femme.

 

Dans la première pièce, M. Follbraguet (brillamment interprété par Michaël Zito), dentiste de son état, est rendu fou par le comportement de sa femme qui porte la culotte et fait fi des domestiques lorsqu’elle malmène son mari. Ce dernier est « remis à sa place » par les domestiques qui lui font comprendre qu’il ne doit pas accepter cela, mais les choses ne sont pas si simples à mettre en œuvre quand on a une femme comme la sienne…

Un des patients du dentiste va subir la rage de ce dernier qui se déchaîne sur lui, à cause de sa femme, lors d’une scène hilarante où le patient en voit de toutes couleurs !

 

 

Dans la seconde pièce, M. Ventroux – député – excellemment interprété par Christophe Charrier, n’arrive pas à faire comprendre à sa femme qu’elle doit se promenée moins dévêtue dans son appartement. Cette dernière n’y entend rien. Il faut dire qu’elle parle d’une température de « trente cinq de latitude », et dit « ping pong » à la place de « pis que pendre ». Difficile avec tout ça de ne pas perdre patience pour essayer de lui faire comprendre quelque chose ! A la vue de ses mimiques, on voit clairement que ce pauvre député est au bout du rouleau lorsqu’il tente d’expliquer des choses simples à sa femme. Moins il s’en sort, plus on rit.

 

Dans ces deux pièces, le rythme est rapide, les répliques s’enchainent, les comédiens se donnent à font, la tension monte, les maris sont au bord de l’explosion… pour le plus grand plaisir du public, ravi de voir ces pauvres malheureux sombrer !

 

Plus de 5 pièces de Feydeau sont données cette année en Avignon.

Il y a Feydeau et Feydeau, ou plutôt interprétation de Feydeau et interprétation de Feydeau.

Si vous souhaitez terminer agréablement votre soirée avec la garantie d’une bonne interprétation de cet auteur, c’est sans hésitation qu’il faut vous rendre à la Luna à 22h35. Certes l’horaire n’est pas des plus attractifs mais le dynamisme des comédiens vous fera oublier la fatigue de la journée et vous ne serez pas déçu par le dernier spectacle que vous aurez vu !

Régis Gayraud

 

Résumé (programme du Off) :

"Hortense a dit : je m'en fous" et "Mais n'te promène donc pas toute nue", deux pièces en un acte qui nous plongent dans le quotidien de ces ménages des années 1900, deux pièces aux situations délirantes et à la mécanique diabolique, qui portent un regard différent sur la condition des femmes, deux pièces enfin où les mots d'esprit fusent, où l'agitation est à son comble et où les hommes sont au bord de la crise de nerfs.

 


Créatifs :

Texte : Georges Feydeau

Mise en scène : Raymond Acquaviva assisté de Florent Mousset

 

 



Distribution :
Maxime Béhague, Christophe Charrier, Aurélie Frère, Lucas Hénaff, Marion Jadot, Jérémie Laure, Quentin Morant, Marie-Camille Soyer, Juliette Storai, Michaël Zito


Hommes au bord de la crise de nerfs” est produit par la Compagnie Raymond Acquaviva en coproduction avec les Ateliers du Sudden .

Retour haut de la page

Informations pratiques

Théâtre La Luna - 1, rue Séverine - 84000 Avignon.


Du 3 au 26 juillet 2015.

Tous les jours à 22h35
.

Durée : 1h20

Prix des places : 18€, 12€ (avec la carte du Off), 10€ (moins de 12 ans).

Réservations :
-
par téléphone : 04 90 86 96 28



Agrandir le plan

 

 

Retour haut de la page