22 juillet 2018



Accueil

 

Et si on ne se mentait plus ?” : De bons mots et de l’esprit que l’on savoure.

Informations pratiques - Résumé - Vidéo - Créatifs - Distribution

 

 

Critique de la pièce

Jules Renard (Maxence Gaillard), Lucien Guitry (Emmanuel Gaury), Tristan Bernard (Guillaume d’Harcourt), Alfred Capus (Nicolas Poli) et Alphonse Allais (Mathieu Rannou), sont de véritables amis. Ils se retrouvent une fois par semaine pour déjeuner. Ces repas sont l’occasion de joutes verbales dont on se délecte.

« - Je vous donnerai la légion d’honneur

-Mais je l’ai déjà !

- donneur de leçons. »

Les thèmes de leurs discutions tournent essentiellement autour de 3 sujets.

L’argent :  « L’argent est le meilleur remède contre la pauvreté. », le talent « Réussir sans talent ? »... « à vous voir, la médiocrité n’exclut pas le succès ! » et les femmes « vous pouvez tromper votre femme, mais elle ne peut le faire… » « …La fidélité de l’homme c’est sa prudence ».

Ils sont amis mais vont se mentir sur une question d’argent et une autre d’infidélité. Comment cela va-t-il finir ? Leur amitié en sera-t-elle mise à mal ?…

Emmanuel Gaury et Mathieu Rannou ont écrit un texte fin et dans l’esprit des cinq personnalités de la belle époque.

On a plaisir à suivre ces rencontres entre amis portant moustaches ou barbes. Leurs échanges sont remplis de bons mots et de piques qui font mouche à tous les coups.

La pièce est de qualité. Elle met en scène des personnages attachants.

Pourtant, le temps va irrémédiablement séparer ces amis. « Je voulais juste mettre un peu de poivre dans le sel de la vie » indique Allais. Cette pièce ne manque ni de l’un ni de l’autre.

N’hésitez pas à assister à ces rencontres se déroulant dans un joli décor, vous en ressortirez avec le sourire.

Régis Gayraud

 

Résumé (programme du OFF)

Et si une amitié légendaire vous était contée ?
Et si…
- Alphonse Allais n’avait bu que du thé ?
- Tristan Bernard n’avait pas traversé l’Atlantique ?
- Lucien Guitry avait manqué d’audace ?
- Jules Renard s’était contenté de son grand talent ?
- Alfred Capus n’avait pas fini Immortel ? Octobre 1901.
Cinq stars de la Belle Époque font face à un tournant de leur amitié : pendant que les uns doivent choisir entre gloire et fidélité, d’autres se demandent si, pour une femme, ils peuvent mentir à leurs amis. Et pour de l’argent ?
Une chose est sûre : le mensonge en amitié est ce qui ajoute du poivre au sel de l’existence.

 

Vidéo du spectacle (non disponible)


 

Créatifs :

Texte : Mathieu Rannou, Emmanuel Gaury
Mise en scène : Raphaëlle Cambray
Costumes : Margot Déon et Leslie Pauger
Décors : Catherine Bluwal
Lumières : Marie-Hélène Pinon
Musique et son : Jean-Marc Istria


 

Producteur : Compagnie les Inspirés.



Distribution :

Maxence Gaillard, Emmanuel Gaury, Guillaume d'Harcourt, Nicolas Poli, Mathieu Rannou.


“Et si on ne se mentait plus ?” est produit par la Compagnie les Inspirés.

Retour haut de la page

Informations pratiques

Lieu : Espace Roseau - 8, rue Pétramale - 84000 Avignon.
Salle Nicolas Gogol : 90 places (gradins et banquettes)
Accès PMR : Non
Climatisation
Salle Jacques Brel : 90 places (gradins et fauteuils)
Accès PMR : Oui
Climatisation


Du 6 au 29 juillet 2018.

Tous les jours, sauf le mardi, à 13h35
.
Salle Nicolas Gogol.

Durée totale : 1h15

Prix des places :
19€ / 13€ (carte Off).

Réservations :
-
par téléphone : 04 90 25 96 05

 

 

Retour haut de la page