15 juillet 2018



Accueil

 

Visites à Mister Green” : Une rencontre bouleversante.

Informations pratiques - Résumé - Vidéo - Créatifs - Distribution

 

 

Critique de la pièce

Ross (Thomas Joussier) a failli renverser Mister Green (Jacques Boudet) car il roulait un peu trop vite. Ce dernier est tombé malgré tout. De ce fait, Ross est condamné à une peine d’intérêt général se traduisant par l’obligation d’aller chez M. Green pour l’aider une fois par semaine pendant 6 mois.

Lors de leur première rencontre, il est clair que ni l’un ni l’autre ne veulent de cette décision. M. Green, vieux bonhomme grincheux, n’aime pas qu’on vienne chez lui.

Ils décident de concert, de dire au juge, que M. Green ne veut pas de cette aide. En vain, la décision du juge doit s’appliquer.

Les choses ne s’annoncent donc pas simple pour Ross, mais il a décidé de tout faire pour arranger les choses. Il doit exécuter sa peine, mais assez discrètement : il ne veut « pas être connu dans sa boite comme le moissonneur des vieux de 86 ans ! »

Ross s’attaque d’abord au ménage : M. Green vit au milieu de vieux journaux qui traînent sur le sol et les tables, sans parler des dizaines de sacs en papier entassés sous une table. Mais le simple fait qu’on touche à ses affaires est insupportable à M. Green qui estime que tout est rangé. « Désolé, je ne voulais pas déranger votre système de classement » s’excuse alors Ross ironiquement.

Il faut dire que les échanges entre les 2 protagonistes sont des plus plaisants. Ils se répondent du tac au tac. Ainsi quand Ross lui dit qu’il doit partir pour se préparer au Marathon de 42 kilomètres, M. Green lui répond : « dans ta voiture », « non à pied » rétorque Ross, « c’est ridicule de courir 42 km » conclu M. Green.

Deuxième chose à faire : les courses. M. Green ne mange presque rien. Mais là, attention, c’est un juif très croyant, il faut que la nourriture soit casher, et on ne peut manger n’importe quoi dans n’importe quelle assiette. Heureusement Ross est juif lui aussi… et ça c’est un bon point pour M. Green, qui le voit tout à coup d’un autre œil !

Tout n’est pas gagné pour autant, car alors que petit à petit les deux hommes se rapprochent, une révélation de Ross va tout faire voler en éclat. M. Green ne peut plus le considérer de la même façon. Ce n’est intellectuellement plus possible pour lui.

Doucement, avec le temps, les deux hommes vont se rapprocher à nouveau. Ils vont se révéler les lourds secrets qu’ils portent en eux depuis des années, tels des fardeaux dont ils ne peuvent se débarrasser. Une des scènes finale est particulièrement émouvante et rendra à plus d’un, les yeux humides.

Personnellement j’ai adoré cette pièce. Il n’y pas d’autres mots, et j’en suis sorti bouleversé. Difficile d’aller voir autre chose après, au risque de trouver la pièce suivante un peu fade…

Une suite, se déroulant 3 ans plus tard, a été créée cette année en Avignon, mais ceci est une autre histoire…

Régis Gayraud

 

Résumé (programme du OFF)

Mister Green, vieil homme irascible, refuse toute et toute compagnie. Il veut juste un peu de paix et de tranquillité. Lorsque Ross se présente chez lui sans y être invité, il ne lui fait pas bon accueil, c'est le moins que l'on puisse dire..

 

Vidéo du spectacle (non disponible)


Jacques Boudet et Thomas Joussier

 

Créatifs :

Auteur : Jeff Baron

Adaptation : Thomas Joussier
Mise en scène : Thomas Joussier
Décors : Thomas Joussier
Lumières : Denis Schlepp


 

Producteur : Visiting productions.



Distribution :

Jacques Boudet, Thomas Joussier.


“Visite à Mister Green” est produit par Visiting productions.

Retour haut de la page

Informations pratiques

Lieu : Théâtre du Chien qui fume - 75, rue des Teinturiers, 84000 Avignon.
196 places - Gradins
Climatisation
Accès PMR : oui


Du 6 au 28 juillet 2018.

Tous les jours pairs à 10h30
. Relâche le 18 juillet.

Durée totale : 1h20

Prix des places :
22€ / 15€ (carte Off).

Réservations :
-
par téléphone : 04 84 51 07 48

 

 

Retour haut de la page