10 juin 2017



Accueil


 

Il était une fois complètement à l'Ouest” : ultime représentation Parisienne dans la prestigieuse salle du Comédia.

Informations pratiques - Créatifs - Distribution

 

 

 

Pour célébrer la seconde  édition de la Quinzaine des Fiertés LGBT (veille de la Marche des Fiertés), les Caramels fous sont heureux de reprendre pour une ultime représentation Parisienne, leur comédie musicale dans la prestigieuse salle du Comédia le vendredi 23 juin à 20h !
Prenez  place, asseyez-vous et « traverser l’océan pour y découvrir un nouveau continent » dans un autre temps.

C’est avec chapeaux de cow-boys, santiags, plumes et dentelles que vous pourrez revoir ou découvrir ce spectacle haut en couleurs et ses 24 comédiens-chanteurs, danseurs... menés avec succès par Alma de Villalobos. Ce sera en plus dans la magnifique salle du Comédia, qui leur permettra de jouer avec un décor en version "étendue XXL".

 

Plus de 30 ans après la création de leur compagnie, les Caramels Fous créaient en janvier 2015 leur nouveau spectacle : « Il était une fois complètement à l’Ouest ». Le spectacle a été repris à Paris du 13 au 23 janvier 2016 au Théâtre du Gymnase Marie-Bell.

Pour ce spectacle, c’est Antony Puiraveaud qui signe le livret.

Les précédents spectacles étaient écrits par Michel Heim. Ses deux dernières créations pour la compagnie étaient "Madame Mouchabeurre" (à l’afficher entre 2009 et 2011) puis "Pas de gondoles pour Denise" en 2012.

 

 

Critique du spectacle (publiée le 23 janvier 2015) :

Hier soir, 22 janvier, se déroulait la première représentation de « Il était une fois complètement à l’Ouest », dernière création des Caramels Fous.

Cette troupe non professionnelle (il est important de le rappeler), était au top dès la première représentation !

Le spectacle était au point, en dehors de quelques petits problèmes d’éclairage (notamment ceux venant des coulisses et laissant les comédiens rester dans l’ombre) et de son, qui seront certainement rapidement réglés,

Il faut savoir que la troupe n’avait pu répéter qu’une seule fois, la veille, dans la salle avec les éclairages et les décors !

Bref, pour faire court, la compagnie reste au dessus de ce que certains professionnels donnent sur scène !

 

Pour en revenir au spectacle, c’est dans le Far West qu’il se déroule … mais un Far West où les cow boys jouent avec des cerceaux, ou autres jeux d’enfants tout aussi surprenants. Un Far West où une grand-mère fait du hula hoop, et dans lequel un barbier, nouveau venu, va faire tomber les masques.

Bien que l’auteur de cette production des caramels Fous soit un nouveau venu, « Il était une fois complètement à l’Ouest », est original et offre quelques belles surprises. L’intrigue est intéressante et le spectacle (joué sans entracte) a un bon rythme.

Le texte d’Anthony Puiraveaud fait souvent des clins d’œil, volontaires ou non, à ceux qu’écrivait Michel Heim (auteur pendant 30 ans des spectacles des Caramels Fous), et reste dans l’esprit de la compagnie. Les habitués ne seront donc pas déçus.


Durant deux heures, les trouvailles foisonnent dans la mise en scène, les chansons s’enchaînent avec des paroles souvent très comiques (le nouveau texte d’il jouait du piano debout est totalement hilarante), que le public accompagne en tapant dans ses mains.

Côté interprétation, là encore, la troupe garde son niveau d’exigence, et certains passages dansés sont brillants. On peut saluer notamment la performance de Laury André, lors de son interprétation de Bohemian Rapsody, en regrettant qu’il ne lui pas été donné une deuxième chorégraphie pendant le spectacle.

Sur scène, nombreux sont les numéros où la troupe (de 22 comédiens) est au complet. Ainsi, le spectacle prend des aspects d’un véritable show coloré et joyeux, à l’énergie et à la bonne humeur communicative.

 

Au final, c’est tout au long de la représentation que le public applaudit. Aussi, je ne saurais que trop vous recommander d’aller voir « Il était une fois complètement à l’Ouest » pour être complément comblé par votre soirée. Attention, cette nouvelle création ne se joue que jusqu’au 14 février à Paris (et certainement un peu plus tard en tournée).

Régis Gayraud

 

Vidéo du spectacle

 

 

Bon à savoir :

Si vous faites un don aux Caramels Fous, association reconnue d'intérêt général, 66% du montant versé ouvre droit à réduction d’impôt. Pour faire un don, cliquer ici.

 

Synopsis (dossier de presse)  :
Un village perdu du Middle West Américain en 1890. Dans le saloon, tenu par une charmante famille, des cow-boys viennent dépenser le soir venu leur maigre salaire au bar. Sur scène, des danseuses lèvent la jambe et s'esquivent parfois avec un de ces messieurs en fin de soirée. Un quotidien apparemment sans histoire... Mais l'arrivée d'un jeune homme de la ville en quête de ses origines va complètement bouleverser la vie de la bourgade et, de rebondissements en rebondissements, va faire éclater la vérité et les non-dits de cette petite communauté un peu trop tranquille. Un croque-mort protecteur, une jeune fille en mal de romance, un cow-boy qui rêve de devenir danseuse, une danseuse qui rêve de partir avec un cow-boy solitaire, une meneuse de revue qui cache bien son jeu, un barbier qui n'a pas peur de jouer du rasoir, une indienne qui n'a pas peur de jouer du fusil, un shérif manchot et corrompu, un bandit recherché depuis 20 ans, un chercheur d'or dépité, et même Ma Dalton : ils vont tous vous emmener complètement à l'Ouest !
D'Offenbach à Michael Jackson, de Rossini à Amy Winehouse, d'Aretha Franklin aux Pet Shop Boys, de Michel Legrand à Philippe Katerine, de Jacques Brel à Queen, l'univers musical des Caramels fous est toujours aussi débridé, alternant de vrais moments d'émotion avec les délires musicaux et chorégraphiques les plus hilarants, pour le plaisir de tous !

 

Les musiques du spectacle :

Variétés françaises

Jolie Môme - Léo Ferré (L. Ferré)

Bang Bang - Sheila (S. Bono)

L’Amour c’est comme une cigarette - Sylvie Vartan (F. Palmer)

Le Bal des Lazes - Michel Polnareff (M. Polnareff)

Louxor j’adore - Philippe Katerine (P. Katerine)

Ton Héritage - Benjamin Biolay (B. Biolay)

Mademoiselle chante le blues - Patricia Kaas (D. Barbelivien / B. Medhi)

Il jouait du piano debout - France Gall (M. Berger)

Etre une Femme - Michel Sardou (M. Sardou / P. Delanoe /J. Revaux / P. Billon)

Emmenez-moi - Charles Aznavour (C. Aznavour)

La Parisienne - Marie-Paule Bell (M.-P. Bell)

La Chanson des vieux amants - Jacques Brel (J.Brel / G. Jouannest)

Chanson sur ma drôle de vie - Véronique Sanson (V. Sanson)

Variétés internationales

Go West - Pet Shop Boys (J. Morali / H. Belolo / V. Willis)

I Love Rock’n’roll - Joan Jett and The Heartbreakers (A. Merril / J. Hooker)

Money Money Money - Abba (B.Anderson / B. Ulvaeus)

You Can Leave - Your Hat On Joe Cocker (R. Newman)

Libertango - Astor Piazzola (A. Piazzola)

Disco - Ottawan (D.Vangarde / J. Kluger)

Bohemian Rhapsody - Queen (F. Mercury)

I Wanna Be Loved By You - Marilyn Monroe (B. Kalmar / H. Stothart / H. Ruby)

Single Ladies - Beyoncé (C. Stewart / T. Nash / T. Harrel / B. Knowles)

Flashback - Imagination (T. Swain/ S. Jolley / L. John/ A. Ingram/ E. Kennedy)

Rehab - Amy Winehouse (A. Winehouse)

Thriller - Michael Jackson (M. Jackson / R. Temperton)

Think - Aretha Franklin (A. Franklin//T. White)

 

Bandes Originales de films

L’Homme à l’harmonica / Mon nom est Personne (E. Morricone)

Les Sept Mercenaires (E. Bernstein)

Star Wars (J. Williams)

Musiques Classiques

Also sprach Zarathustra (R. Strauss)

Danse du sabre (A. Katchaturian)

Largo Al Factotum - Le Barbier de Séville (G. Rossini)

La Vie Parisienne - Orphée aux Enfers (J. Offenbach)

Comédies Musicales

Les Misérables - Quand un jour est passé (C.-M. Schönberg)

Les Parapluies de Cherbourg - Devant le garage (J. Demy / M. Legrand)

L’Opéra de Quat’Sous Pirate - Jenny (B. Brecht / K. Weil)

West Side Story - Something’s coming (S. Sondheim / L. Bernstein)

Créatifs :

Livret : Antony Puiraveaud

Mise en scène & scénographie : Alma de Villalobos et Nicolas Kern

Direction musicale : Nicolas Kern

Chorégraphies : Alma de Villalobos

Costumes : Guillaume Attwood

Affiche : Thierry Quessada


Distribution :
Laury André, Vincent Baillet, Gaël Cesbron, Jérôme Cuvilliez, Julien Dalex, Arnaud Dugué, Thierry Durot, François Dussilol-Godar, Jérôme Guérin, Laurent Giordanengo, Alexis Haouadeg, Laurent Lapeyre, Sébastien Ledoux, Jérôme Lhommeau, Federico Morisot, Miko Pouradier, Laurent Plessi, Franck Quelen, Thierry Quessada, Frédéric Renaud, Jacques Rosé, Xavier Sibuet.

 

Il était une fois complètement à l'Ouest” est produit par Les Caramels fous.

Retour haut de la page

Informations pratiques

Lieu : Le Comédia - 4 Bld de Strasbourg, 75010 PARIS.
Métro : Strasbourg Saint Denis (lignes 4, 8 et 9).
Bus : 20, 38, 39 et 47 (arrêt Strasbourg Saint Denis).
Parking : ST Martin de la gare de l'EST (situé sous la gare, cours du 11 novembre 1918 75010 PARIS) sur présentation de votre ticket de spectacle au bureau d'accueil en sortie 50% de réduction pour vos 5 premières heures de stationnement
De 19H00 à 00H00 du lundi au vendredi et toute la journée les samedis et les dimanches

Le 23 juin 2017

Jour et heure : vendredi à 20h.


Durée : 2h (sans entracte)

Prix des places : de 20 à 50€.

Réservations :
- par téléphone : 01 42 38 22 22
- par Internet : Site du Théâtre

 

Retour haut de la page