23 novembre 2014


Retour à la page d'accueil

 

 

 

Le Bonheur des Dames” : une réussite !

Informations pratiques - Créatifs - Distribution - Résumé

 

 

Adapter Zola pour la scène est loin d’être une évidence, et ne relève pas de la simplicité. Florence Camoin a particulièrement bien réussi ce défit avec « Le Bonheur des Dames », actuellement au Vingtième Théâtre, et bientôt en tournée.

Octave Mouret (Alexis Moncorgé) est à la tête d’un grand magasin qui ne cesse de croitre au détriment des petits commerces voisin. Ses nouvelles idées fusent pour développer ses ventes. Jusqu’au jour où il croise Denise (Olivia Demorge), petite provinciale montée à Paris, récemment embauchée sans son magasin.

Choc de deux mondes et de deux mentalités, où ni l’un et ni l’autre ne veut quitter son masque.

La mise en scène permet avec des projections sur des panneaux mobiles de faire évoluer les comédiens d’un lieu à un autre. Les costumes somptueux des clientes, parfois méprisantes, viennent rompre avec les tenues strictes et sobres des vendeuses. Deux mondes, deux apparences.

Au fil de l’histoire, les personnages principaux évoluent, Alexis Moncorgé passe d’un caractère distant et conquérant, à un être sensible et perdu. Olivia Demorge, d’abord timide et perdu dans cette ville et ce lieu qui propose tout ce dont une femme peut rêver, va devenir plus forte quitte à renoncer à l’essentiel.

Mais renoncera-t-elle à l’amour du fait de sa condition ?

En opérant des choix sur l’intrigue et en se focalisant sur certains personnages, Florence Camoin donne au spectateur une pièce enlevée qui croise vision du capitalisme et romance, sans peser sur l’un ou sur l’autre.

Douze comédiens sur scène jouent de multiples rôles dans ce  « Bonheur des Dames », une pièce des plus agréables à regarder tant pour sa mise en scène que pour son intrigue.

Il serait dommage de ne pas profiter des dernières représentations à Paris (jusqu’au 30 novembre) pour ne pas passer une bonne soirée au spectacle.

Régis Gayraud

Photos : Elisabeth de Sauverzac

Résumé :
Octave Mouret, patron du “Bonheur des dames”, un des premiers grands magasins fondés dans les années 1850, séducteur invétéré, développe son entreprise au détriment des petits commerces voisins. Sa rencontre avec une petite provinciale qui entre à son service, Denise, va le transformer en profondeur. Nous voyons naître trois événements majeurs : la naissance du commerce moderne et des techniques de “marketing”, les droits sociaux et l’émancipation des femmes.

Vidéo du spectacle

Distribution :
Denise – Olivia Demorge, Octave Mouret – Alexis Moncorgé, Baudu – Olivier Hermel, Bourdoncle, premier vendeur – Laurent Feuillebois, Madame Desforges – Caroline Darnay, Pauline, Madame de Bove – Claire Faurot, Bourras – Xavier Girard, Madame Aurélie, Madame Marty – Anna Strelva, Clara – Sarah Bloch, Madame Bourdelais, une vendeuse – Sylvie Guermont, Hartman – Alain Laurence, Jean – Pierre-Marie Delangaigne.


Retour haut de la page

 

Équipe créative :

Adaptation du roman d’Emile Zola Au Bonheur des Dames par Florence Camoin
Mise en scène Florence Camoin
Création vidéo : Christroph Guillermet
Création lumières et photos : Anne Gayan
Création costumes : Elisabeth de Sauverzac
Décors : Philippe Blanc

 

Le Bonheur des Dames” est produit en co-réalisation entre le Vingtième Théâtre et Ancrage productions.

 

 

Informations pratiques

 

Lieu : Vingtième Théâtre - 7 rue des Plâtrières - 75020 Paris.
M° Ménilmontant ou Gambetta (sortie Place Martin Nadaud).
Bus : 96 (arrêt Henri Chevreau)
Parking : Belleville Maronite

Jusqu'au 30 novembre.

 

Jours et heures : Du jeudi au samedi 19h30. Matinée dimanche à 15h.

 

Durée du spectacle : 1h30 (sans entracte).

 

Tarifs : 25€, 13€ (étudiants) - Tarif senior et habitants du XXème arrondissement : 20€
 

Réservations :

- par téléphone du lundi au samedi de 9h30 à 19h : 01 48 65 97 90.

- par Internet (avec frais de réservation possible selon les sites) : Fnac, BilletRéduc, TheatreOnLine ...

 

 

Retour haut de la page

 
Agrandir le plan