22 septembre 2014


Retour à la page d'accueil

 

 

 

Le Chemin des Passes dangereuses”, avecFranck Borde, Mikaël Alhawi et Willy Liechty, est à l'affiche du Vingtième Théâtre pour 3 soirs seulement.

Informations pratiques - Créatifs - Distribution - Résumé

 

 


Le Chemin des Passes dangereuses”, confrontations sur fond de sombres secrets qui s'est joué avec succès pendant deux Festivals d'Avignon, est présenté à Paris, au Vingtième Théâtre pour 3 représentations exceptionnelles.

Critique publiée le 12 juillet 2013

Sur une scène sans décor, trois frères - portant chemise blanche, pantalon et cravate noirs - semblent ne pas savoir exactement où ils sont, ni comment ils ont pu arriver dans  cet endroit qui leur est pourtant familier.

Ces trois frères sont réunis pour le mariage de l’un d’entre eux. C’est l’occasion de renouer le dialogue, car ils ne s’étaient pas réunis tous les trois depuis des années.
Au fil des échanges, petit à petit, les nœuds vont se défaire, les révélations se faire.
Très souvent (peut être trop souvent) sur le ton de la colère. En dehors du fait que cela rende l’atmosphère pesante,  cela ne permet pas aux comédiens (Franck Borde, Mikaël Alhawi et Willy Liechty) de montrer qu’ils peuvent interpréter des personnages aux caractères variés. Mais c’est le choix de l’auteur Michel Marc Bouchard (dramaturge québécois).
Ces trois frères sont loin d’être soudés. Entre haine et amour, leurs sentiments réciproques les amènent plutôt à la destruction.
Pendant une heure, à travers un long cheminement, le spectateur découvre les raisons qui ont rendu ces trois personnages aussi durs, indifférents à tout.
On comprend rapidement qu’ils viennent d’être victimes d’un accident de la route. Alors pourquoi n’y a-t-il aucune tache de sang sur leurs vêtements ?
Et leur conscience : est-elle aussi sans tache ?
Quel terrible secret veulent-ils garder enfoui à jamais ?
Autant de questions que le spectateur peut se poser et dont il aura la réponse à la fin du spectacle.
La mise en scène parfois un peu hermétique laisse le spectateur dans le  mystère.

 « Le chemin des passes dangereuses », déjà joué l’an dernier en Avignon, a été repris cette année à Paris en fin de saison.
Régis Gayraud

 

Résumé (programme du off 2013) :
Trois frères se retrouvent le jour du mariage du plus jeune. Victimes d’un accident, sur le lieu même où leur père a mystérieusement disparu quinze ans plus tôt, ils sont bloqués dans l’attente des secours. Le machisme de l’ainé, l’homosexualité du cadet, le conformisme du dernier, leurs différences, leurs souvenirs, se heurtent entre tendresse et douleur. Les mots poignardent les mensonges. Ce huis-clos charnel, poétique et violent, présente un miroir à nos propres fêlures

Distribution :
Franck Borde, Mikaël Alhawi, Willy Liechty


Retour haut de la page

 

Équipe créative :

Texte : Michel Marc Bouchard

Mise en scène :  Claude Crétient

 

Le chemin des passes dangereuses” est produit par Compagnie de la Salamandre.

 

 

Informations pratiques

 

Lieu : Vingtième Théâtre - 7 rue des Plâtrières - 75020 Paris.
M° Ménilmontant ou Gambetta (sortie Place Martin Nadaud).
Bus : 96 (arrêt Henri Chevreau)
Parking : Belleville Maronite

Du 22 au 24 septembre.

 

Jours et heures : du lundi au mercredi à 20h.

 

Durée du spectacle : 2h

 

Tarifs : 16€
 

Réservations :

- par téléphone du lundi au samedi de 9h30 à 19h : 01 48 65 97 90.

- par Internet (avec frais de réservation) : Fnac (18€ / adhérents 13€), BilletRéduc, TheatreOnLine ...

 

 

Retour haut de la page

 
Agrandir le plan