15 mai 2017



Accueil

 

 

Après avoir triomphé à la Comédie Bastille, puis au dernier Festival Off d'Avignon, “Rupture à Domicile” revient à Paris : soirée divertissante assurée.

Informations pratiques - Résumé - Vidéo - Créatifs - Distribution

 

 

 

 

S’il y a une pièce comique à ne pas rater en cette fin de saison, c'est bien “Rupture à Domicile”. Créée à la Comédie Bastille puis jouée au Théâtre Actuel d'Avignon durant le Festival 2016, cette comédie de Tristan Petitgirard, tout à fait originale et impeccablement interprétée, est une réussite à voir... et à revoir sans modération !

Régis Gayraud

 


Critique du spectacle (publiée le 16 juillet 2016)


L’histoire de “Rupture à Domicile” est des plus originales. Éric (Olivier Sitruk) propose à ses clients, qu’il ne voit jamais, ses services pour rompre à leur place !

Ce service peut être accompagné de diverses options : dédicace, récupération de vêtements ou d’animal domestique…. Le rêve quoi, pour ceux ou celles qui n’ont pas le courage d’annoncer que tout est terminé !

Là où les choses se compliquent pour Éric, c’est le jour où, missionné par Hyppolite (Benoit Solès) pour annoncer sa rupture, la destinatrice de la bonne nouvelle n’est autre que Gaëlle (Anne Plantey) qu’il a aimée, mais qui l’a quitté sans une explication il y a 7 ans.

Ne pouvant évidemment pas lui donner la raison de sa visite, Éric réussi à se sortir de cette délicate situation en restant assez évasif.

Cependant, quand Hyppolite, ne voulant plus rompre, débarque brutalement chez Gaëlle, les choses tournent au tour de force entre dissimulations et inventions rocambolesques.

À partir de ce moment là, un petit exercice d’équilibristes se joue entre Éric et Hyppolite.

Confondre s’amalgame  combattre se confondent

La soirée est riche en rebondissements. Mensonges et vérités se mélangent.

À tout coup le public rit aux éclats.

L’intrigue a été parfaitement construite par Tristan Petitgirard. Le rythme ne faiblit pas une seconde.

La scène finale, avec Gaëlle exigeant de ses deux partenaires de la soirée de lui interpréter une scène incroyable est hilarante. Anne Plantey est éblouissante.

On comprend pourquoi Tristan Petitgirard, qui est aussi le metteur en scène de cette pièce, a été nommé meilleur auteur aux Molières cette année !

Alors pas d’hésitation, venez assister à cette rupture, qui contrairement à celle de la vie quotidienne, n’est absolument pas morose.

Régis Gayraud



 

Résumé  :

Rompre n’est jamais agréable, alors pourquoi ne pas payer quelqu’un pour le faire à votre place..? Un trio amoureux détonnant qui joue à la perfection avec les codes de la comédie romantique.

 

 

Vidéo du spectacle

Créatifs :

Texte : Tristan Petitgirard
Mise en scène : Tristan Petitgirard
Assistante à la mise en scène: Sara Ginac
Décors : Olivier Prost
Costumes : Mélisande De Serres
Lumières : Denis Schlepp

 

Producteurs : Label Compagnie et Atelier Théâtre Actuel

Distribution :
Olivier Sitruk ou Jean-Baptiste, Martin Hélène Seuzaret ou Anne Plantey, Benoit Solès.


“Rupture à Domicile” est produit par Label Compagnie et Atelier Théâtre Actuel en accord avec la Comédie Bastille.

Retour haut de la page

Informations pratiques

Lieu : Théâtre du splendid - 48, rue du Faubourg Saint-Martin - 75010 Paris.
Métro : lignes 4, 8 et 9 (Strasbourg Saint-Denis à 300 m), ligne 5 (Jacques Bonsergent à 500 m), ligne 4 (Chateau d'eau à 260 m)
Bus : 20, 38, 39, 47, 56, 65.


Depuis le 11 mai 2017.

Jours et heures
: du jeudi au samedi à 20h.
Matinée : samedi à 18h


Durée : 1h30

Prix des places : 28€40, 35€ (18€40 à 23 du 11 au 20 mai, prolongations possibles de ce tarif).

Réservations :
- Internet : site du théâtre
-
par téléphone : 01 42 08 21 93 (du mardi au samedi de 13h à 19h)

 

 

Retour haut de la page