26 juin 2024 - Article mis à jour le 15 juillet (ajout de la critique)


Accueil

 

Normal” : Une pièce qui aborde avec intelligence, et sans cliché, un sujet rarement traité au théâtre. Une belle surprise du festival.

Informations pratiques - Résumé - Vidéo - Créatifs - Distribution

 



Critique de la pièces :

Une nouvelle pièce de Jane Anderson, qui avait écrit « Baby », est présentée cette année au Off d’Avignon.

Ayant énormément aimé “Baby”, je ne pouvais pas ne pas voir “Normal”, et je n’ai pas été déçu, bien au contraire.

 

Cela fait 25 ans que Sam (Lionel Abelanski) et Irma (Guilaine Londez) forme un couple aimant. Depuis plusieurs mois, Sam a des migraines épouvantables. Il a passé de nombreux examens médicaux, mais il n’a rien, c’est donc psychologique !

Iram décide d’amener Sam voir leur pasteur (Vincent Deniard) à l’église pour parler avec lui de ce qui le ronge de l’intérieur. Le couple est très investi dans leur église, et Sam pourra peut-être être plus serein s’il se confie au pasteur et ainsi  se libérer de ce poids qui lui pèse.

La révélation qu’il fait, en tête-à-tête avec le pasteur, est stupéfiante et laisse ce dernier sans voix. Sam « se bat contre ce truc depuis plus d’un an et a même vu un psy ». Le pasteur lui dit qu’il doit se reprendre, que c’est une erreur de jugement.

Débarrassé de son fardeau, après avoir enfin parlé au pasteur, Sam va tout dire à sa femme. Elle considère sa décision comme une trahison ultime, « Il faut être un homme pour être aussi égoïste » dit-elle à Sam.

Ce dernier envoie une lettre à leur fils Ben (Jérémy Gillet) pour tout lui dire. Quand ce dernier la lit, à haute voix, prenant le public à témoin, on sent que Ben, est à la fois touché et troublé : il est au bord des larmes, mais en même temps rit de ce qu’il lit, tellement la chose lui paraît invraisemblable. Jérémy Gillet joue très juste, il fait des débuts brillants sur les planches.

Par la suite, le Pasteur fait comprendre à Irma que c’est peut-être de sa faute, si Sam en est arrivé là. Que va penser l’employeur de Sam de tout cela ?

Suzanne (Colombe Ducrot), la fille de Sam et Irma réagit beaucoup plus positivement à la situation que les autres protagonistes de cette histoire. Elle pose des questions à son père. Elle est visiblement plus proche de lui et comprend sa décision.

Pour Irma, ce n’est pas le cas, Sam doit quitter la maison !

La famille va-t-elle exploser. Vont-ils fêter Noël en famille avec les parents de Sam ? Si oui, ce sera sans son père (Jean-Yves Roan) qui perd la tête : cela l’achèverait.

Ben viendra-t-il ? comment réagira-t-il ?

La scénographie relativement simple à recours à des panneaux sur le côté de la scène, sur lesquels sont projetés des vidéos, notamment des parents de Sam. Sa mère (Hélène Vincent)  aussi va recevoir une lettre de son fils, mais elle préférera ne pas la lire à son mari.

L’écriture intelligente et fine de Jane Anderson, est très bien adaptée par Julie Delarme et Emmanuel Suarez. Cette pièce a été créée il y a 23 ans à Los Angeles. Cela devait être un thème précurseur au théâtre à l’époque. Beaucoup plus « visible » aujourd’hui en France, il reste encore un sujet incompréhensible, voire inacceptable pour de nombreuses personnes.

La pièce est belle, touchante, souvent drôle. Elle mérite d’être vue pour son interprétation et sa portée.

Régis Gayraud

 

Résumé (programme du Off) :

Sam et Irma s’aiment depuis 25 ans.
Ils ont deux enfants, et sont des membres investis auprès de leur église. Sam porte un secret qu’il ne peut désormais plus dissimuler. À la suite de cette révélation, Irma lui demande de quitter la maison sur le champ. Mais le lien qui les unit est plus intense qu’ils ne pouvaient l’imaginer.
Ces deux là doivent alors composer avec toute la délicate mécanique du reste de la famille. Avec humour et tendresse, la pièce explore les complexités du couple, de la famille, et toutes ces identités mouvantes qui les composent. « Normal » parle de nous, de réconciliation, avec soi-même, avec l’autre, et interroge la notion même de l’amour.

 

 

Vidéo du spectacle (non disponible)

 

 

Créatifs :

Texte : Jane Anderson

Traduction et adaptation : Julie Delarme et Emmanuel Suarez
Mise en scène : Julie Delarme

Scénographie: Camille Duchemin
Lumières : Moïse Hill
Costumes : Muriel Delamotte
Collaboratrice artistique : Yaël Tama


Producteurs : François Volard, Acte 2 – S’Imagine Films.

 



Distribution :

Lionel Abelanski, Vincent Deniard, Colombe Ducrot, Jérémy Gillet, Guilaine Londez, Jean-Yves Roan, avec la participation amicale d'Hélène Vincent.



“Normal” est coproduit par François Volard, Acte 2 – S’Imagine Films..

Retour haut de la page

Informations pratiques

Lieu : Théâtre La Scala Provence - 3 Rue Pourquery Boisserin, 84000 Avignon.
Salles : scala 60, Scala 100, Scala 200 et Scala 600.
Accès PMR : oui (réservation par téléphone nécessaire)
Climatisation dans toutes les salles

Du 29 juin au 21 juillet 2024.

Tous les jours, sauf le lundi,
à 14h30.
Salle Scala 200

Durée : 1h30

Prix des places : 24€, 16€ avec la carte du Off et Tarif réduit : RSA, PSH (Personne en situation de handicap), Sénior, Demandeurs d'emploi, Étudiants.

Réservations :
-
par téléphone : 04 65 00 00 90

 

Retour haut de la page